Comment utiliser une perceuse à colonne pour le métal

Comment utiliser une perceuse à colonne pour le métal

  • Cet article peut contenir des liens d'affiliation cela signifie que en tant qu'affilié à Amazon , je reçois de petites commissions pour chaque achat réalisé via desdits liens .
  • Notez que ces commissions n'ont pas un impact sur le prix final que vous payez qui restera évidemment inchangeable .

Pour la plupart des bricoleurs, il y aura un moment où vous devrez percer un trou dans une pièce de métal. Les outils et méthodes utilisés pour ce faire sont presque aussi variés que les différents types de métaux existants. Voici donc un guide sur « comment utiliser une perceuse à colonne pour le métal » en fonction du type de métal.

Comment utiliser une perceuse à colonne pour le métal ?

Si vous êtes un mécanicien passionné, tôt ou tard, vous devrez percer quelque chose. Et si vous avez de la chance, ce sera du métal. Que vous fassiez une modification, un maintien ou une installation. Il faut savoir  » comment utiliser une perceuse à colonne métal  » en fonction de votre projet et des matériaux. Une bonne préparation et une bonne technique vous feront gagner du temps et de l’argent. Voici quelques conseils pour percer le métal.

Cela dépend beaucoup du métal. Pour l’aluminium, les mèches en acier rapide conviennent parfaitement. Pour certains alliages et pour un pourcentage plus élevé de plastiques remplis de verre, elles ont un faible rendement. Le bon lubrifiant fait une énorme différence pour toutes les combinaisons de forets et de métal.

Forets pour le perçage du métal

Les forets sont une étape importante pour le perçage du métal. L’étape suivante consiste à enduire les forets de lubrifiants. Le revêtement correct dépend du matériau à découper. Il faut tenir compte de la température et de la pression à la pointe. Certains peuvent être chimiquement réactifs et éroder le revêtement très rapidement. Vous devez consulter un tableau des revêtements et des alliages à ce sujet.

Une fois que vous avez tout ce dont vous avez besoin sous la main et que votre lieu de travail est bien rangé, nous pouvons commencer. La première partie est la plus difficile : assurez-vous que la perceuse est bien alignée et qu’elle reste là où elle doit être. Pour vous aider, avant de percer, marquez l’endroit où la pointe doit aller et utilisez un poinçon ou un clou et un marteau pour faire une petite encoche. Cela empêchera la pointe de la perceuse de se dérégler.

Tenez le foret très fermement à deux mains pour garantir l’angle souhaité. Pour les métaux plus durs, percez lentement. Si le métal est très épais, faites des pauses pour permettre à la chaleur de se disperser un peu. Les métaux plus tendres doivent être percés rapidement. Pour éviter que des copeaux de métal ne s’accumulent à l’intérieur et ne viennent contrarier l’ensemble du projet. Dans tous les cas, l’ajout intermittent d’un peu de lubrifiant.

Les forets à métaux standard sont bons pour percer dans les métaux tendres comme le cuivre et l’aluminium. Il est préférable d’utiliser des mèches en chrome vanadium, en cobalt ou en carbure de titane. Pour les métaux durs comme l’acier inoxydable, ils fonctionnent bien. L’étiquette HSS indique que le foret est fabriqué dans un métal plus dur. Les forets métalliques standard sont disponibles dans des diamètres allant de 1 à 13 mm.

En conclusion, les meilleurs conseils sont les suivants :

  • Percez doucement
  • Utilisez un lubrifiant de perçage
  • Laissez la perceuse reposer pour éviter la surchauffe.
  • Évitez l’utilisation d’une pression excessive.

Percez le métal avec une perceuse à colonne

Les mèches métalliques standard conviennent pour percer les métaux tendres, comme le cuivre et l’aluminium. Mais pour les métaux durs, il est préférable d’utiliser des forets en chrome-vanadium, en cobalt ou en carbure de titane. L’étiquette HSS indique que le foret est fabriqué dans un métal plus dur. Il existe des forets métalliques standard d’un diamètre de 1 à 13 mm.

Nous vous recommandons d’utiliser des gants de travail, des lunettes de sécurité et un masque anti-poussière pour vous protéger. Vous pouvez également utiliser des protections auditives lorsque vous travaillez avec des outils de forage électriques. Comment utiliser une perceuse à colonne pour le métal », nous en parlons plus en détail ci-dessous.

    Perceuses à métal : L’une des caractéristiques distinctives des forets en métal est leur pointe. Elle est très prononcée pour permettre à la perceuse de couper facilement le métal. Les forets métalliques ont le même diamètre sur toute leur longueur et un angle de 118° à la pointe. Elles sont également connues sous le nom de mèches HSS (de l’anglais High-Speed Steel). Les mèches HSS au cobalt permettent de percer des métaux durs comme l’acier inoxydable. Ils ont une pointe avec un angle légèrement plus élevé (135°) pour faciliter le centrage au début du perçage. Ces mèches sont fabriquées en acier HSS avec 5% de cobalt. Ils doivent être conservés au frais pendant le travail en utilisant une huile de forage spéciale.

    Formation de bavures lors du perçage : Lors du perçage dans le métal, des copeaux ou des bavures (avec des métaux tendres comme le laiton). Ou de la limaille (avec les métaux durs comme le fer et l’acier). Il existe des forets spéciaux pour les deux types de métal. Les arêtes de coupe des forets en métal tendre sont plates . Il est donc plus difficile pour ces forets de faire des morsures dans le métal. Ils peuvent également être utilisés avec d’autres matériaux mous comme le plastique et le nylon. Les bords tranchants des forets pour métaux durs sont très aiguisés .

    Percez de grands trous : Si vous devez percer des trous de grand diamètre dans le métal, il est préférable de les pré-percer avec un foret de plus petit diamètre. Ainsi, le grand foret coupera plus efficacement et aura moins de chances de glisser. Si nécessaire, vous pouvez pré-percer par étapes successives. Vous pouvez augmenter le diamètre à chaque étape. Lors du pré-perçage, le diamètre du plus petit foret (B) doit être au moins égal à celui du noyau du plus grand foret (A). Le cœur du foret est la distance la plus courte entre les deux arêtes de coupe.

       Vitesse de perçage : Une erreur très courante consiste à utiliser une vitesse de perçage trop élevée. Plus le matériau à percer est dur, plus la vitesse de perçage doit être faible. Par exemple, si vous voulez percer un trou de 8 mm dans du laiton, vous devez choisir une vitesse de 2500 tr/min. Pour l’acier inoxydable, qui est beaucoup plus dur, la vitesse de perçage appropriée serait de 800 tr/min. Si les copeaux sont longs et de taille régulière. C’est un bon signe que vous utilisez la bonne vitesse.

    Percez des plaques métalliques fines : Si vous devez percer une plaque de métal mince, ne pensez pas à tenir la plaque avec votre main. Dès que le foret traverse le métal et ressort de l’autre côté, il y a un problème. En effet, la plaque de métal se bloque sur le foret et sort de votre main. Il est préférable de laisser la plaque de métal fermement maintenue entre deux morceaux de bois. Ainsi, il y a moins de risque d’être tiré et la quantité de bavures est réduite. Ainsi, la finition de la pièce sera plus facile.

    Lubrifiez la mèche : Lorsque vous percez de l’acier ou du fer, il est préférable d’appliquer le moins de force possible. Laissez la perceuse faire le travail ! Vous pouvez utiliser du lubrifiant non seulement pour lubrifier la mèche mais aussi pour la refroidir. Lorsque vous avez presque percé le métal avec la mèche, ne laissez pas la perceuse pénétrer trop rapidement dans le matériau. Vous réduirez ainsi le nombre de bavures lorsque la mèche ressortira de l’autre côté.

    Percez des tuyaux en métal : Si vous allez percer un tuyau métallique, assurez-vous que la pièce est bien fixée. Il est préférable d’utiliser un support de perceuse et un établi. Insérez un morceau de bois de la même taille et de la même forme dans ce dernier. Il empêchera la pression de la perceuse de déformer le tuyau. Et, encore une fois, évitez d’appliquer trop de force et laissez la perceuse faire le travail.

Conseils pour l’utilisation d’une perceuse à colonne pour métaux

    Trous de très grande taille : Si vous voulez faire des trous de grand diamètre, ne passez pas du foret guide au foret dont vous avez besoin. Répétez la même action avec des forets plus grands jusqu’à ce que vous atteigniez le diamètre souhaité. Une autre option dont nous disposons est d’utiliser un foret étagé pour le métal. De cette façon, nous pouvons augmenter la taille du perçage sans changer de foret.

    Évitez les bavures lors du perçage : Lorsque l’on perce des matériaux mous comme le laiton, on crée des copeaux ou des bavures. Alors que si nous sommes prêts à percer des métaux durs comme l’acier, de la limaille est créée. Pour les minimiser, nous devons utiliser les mèches appropriées à chaque matériau. Pour les matériaux tendres, nous utiliserons des embouts qui ont des bords de coupe plats. Et pour les matériaux durs, nous aurons besoin de mèches à bords tranchants.

    Vitesse de perçage du métal : Pour percer du métal, il faut être très clair. Plus le métal que nous voulons percer est dur, plus la vitesse de perçage doit être faible. Pour savoir si nous utilisons la bonne vitesse, une astuce consiste à regarder les copeaux qui sont libérés. S’ils sont longs et réguliers, nous forons à la bonne vitesse.

Cette note est consacrée à l’utilisation d’une perceuse à colonne pour le métal. Si vous souhaitez acheter une perceuse à colonne pour le métal, consultez les instructions ci-dessous. Merci de votre attention !

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.